Plus de reconnaissance … moins de détresse psychologique.

medicine-3298451_640La reconnaissance et les marques d’appréciation sont reconnues pour être des vecteurs positifs au sein d’une organisation.  Plusieurs types et moyens pour démontrer sa  reconnaissance existent et certains sont plus significatifs que d’autres.

Le pouvoir de la reconnaissance / Émilie Lemire Auclair. – Revue Gestion, [mis en ligne le 4 mars 2019]

Vous pouvez consulter cet article en ligne, si vous éprouvez des difficultés,  veuillez demander l’article no.  24.

2 réflexions au sujet de « Plus de reconnaissance … moins de détresse psychologique. »

  1. Josée Dupuis

    Très bon article sur la reconnaissance au travail en ces temps plus que difficile sur le plan organisationnel et spécifiquement dans un contexte de pénurie de main-d’oeuvre et/ou qualifié.

    Néanmoins, j’ai ressenti le besoin d’approfondir ma lecture et j’ai été particulièrement interpellé par un article de Jean-Pierre Brun à l’ordre des CRHA. Il s’agit de « la reconnaissance intégrative : quand les employés ont leur mot à dire ».

    Dans le fond, une décision, un résultat. Et si le résultat que nous avons aujourd’hui était le résultat attendu? Bonne lecture et bonne réflexion!

    J'aime

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s